Transpalette Manuel, Gerbeur Manuel, Table Elévatrice... Large gamme de matériel de manutention au meilleur prix.

Comment fonctionne une table élévatrice électrique hydraulique? 

La table élévatrice à ciseaux hydrauliques est de loin l'ascenseur industriel le plus courant. Cela peut sembler complexe, mais en réalité les tables élévatrices hydrauliques fixes sont vraiment très simples de conception. Elles permettent de mettre à niveau des charges lourdes sur palettes ou non. 

Les tables élévatrices à ciseaux hydrauliques sont composées de neufs éléments principaux :

1/ Le plateau - C'est le sommet de la table élévatrice où se trouve le produit soulevé. Sa taille est variable selon les modèles.

2/ La base ou châssis - C'est la partie inférieure de la structure qui repose sur le sol. Elle contient le rail dans lequel se déplacent les ciseaux verticaux. 

3/ Les ciseaux - Ce sont les éléments verticaux qui permettent à la plate-forme de changer d'élévation.

4/ Le cylindre hydraulique - Les ascenseurs industriels à ciseaux les plus courants sont actionnés par un ou deux vérins hydrauliques à simple effet. Ceux-ci permettent à la table élévatrice de se soulever et de s'abaisser.

5/ Moteur - La plupart des ascenseurs hydrauliques à simples ou doubles ciseaux sont actionnés par un moteur électrique.. Ceux-ci alimentent la pompe hydraulique qui actionne la table élévatrice.

6/ La barre anti-écrasement - système qui arrête la descente du plateau lorsque celui-ci rencontre un objet ou les pieds du manutentionnaire par exemple. 

7/ La barre anti-chute - se positionne manuellement lorsque le plateau est en position haute. Elle est utiliisée notamment lors de maintenances, lorsque quelqu’un intervient sur la table élévatrice. Elle permet de bloquer les ciseaux. 

8/ Les clapets parachutes - En cas de sectionnement accidentel du câble d’alimentation, les clapets parachutes ont pour fonction de ralentir la descente du plateau afin que celui-ci ne tombe pas subitement au sol avec la charge qu’il supporte. 

9/ Le boitier de commande - Relié à la table élévatrice, celui comporte un long cordon d’alimentation afin que l’opérateur puisse se trouver éloigner de la charge lors de la levée et de la descente pour plus de sécurité. Ce boitier de commande comprend un bouton levée, un bouton descente et un bouton d’arrêt d’urgence.

 schéma de la table élévatrice électrique




Fonctionnement de la table élévatrice hydraulique

Une table élévatrice hydraulique s'élève et s'abaisse lorsque du liquide hydraulique est introduit ou extrait du ou des cylindres hydrauliques. Lorsque le fluide hydraulique est introduit dans un cylindre, celui-ci se déplace vers l'extérieur, ce qui écarte les branches des ciseaux.



Levage de la table élévatrice

Élévation d'une table élévatrice à ciseaux: La plate-forme s'élève verticalement lorsque les pieds des ciseaux s'ouvrent, puisque ces derniers la  relient à la base. L'extrémité libre des ciseaux est équipée de roulettes qui roulent dans la base. Chaque fois qu'une table élévatrice est soulevée, elle est soutenue par une colonne de fluide. La table élévatrice reste en position levée car le fluide est maintenu dans le(s) cylindre(s) par un  clapet anti-retour. 

La vitesse de levage d'une table élévatrice dépend de la pompe hydraulique et du moteur qui la fait tourner. La vitesse de levage souhaitée et la capacité à soulever déterminent la quantité de travail que le moteur doit effectuer, donc la puissance requise. Si une table élévatrice doit s’élever plus rapidement, il lui faudra plus de puissance. Si une table élévatrice doit avoir une plus grande capacité, elle nécessitera également plus de puissance.

Abaissement de la table élévatrice

La table élévatrice est abaissée par l'ouverture d'une soupape de descente qui permet au fluide de sortir du cylindre à un débit contrôlé. Cette soupape de descente est actionnée par un solénoïde et une soupape de type "normalement fermée", ce qui signifie qu'elle reste fermée jusqu'à ce que le solénoïde électrique soit actionné. Cette caractéristique empêche la table élévatrice de s'abaisser en cas de panne de courant. Lorsque le solénoïde ouvre la soupape de descente, le fluide retourne dans le réservoir. La vitesse de descente d'une table élévatrice est une fonction de contrôle de la vitesse à laquelle le fluide peut quitter le cylindre. Cela se fait à l'aide d'une vanne de régulation du débit (FC). La valve FC est compensée en pression, ce qui signifie qu'elle régule le débit dans une plage prédéterminée, que la table élévatrice soit chargée ou vide. Ces vannes FC sont à débit fixe ou non réglable et la vitesse de descente de la table élévatrice est généralement adaptée à la vitesse de montée de la table élévatrice.